Fiche de lecture «Antigone».. Les thèmes: La solitude, le bonheur, l’enfance et le devoir



Fiche de lecture de l'œuvre «Antigone» de Jean Anouilh:

I. Présentation de l'œuvre:

  • Titre: Antigone
  • Auteur: Jean Anouilh
  • Siècle: 20ème siècle
  • Date d'écriture: 1942
  • Date de présentation: 1944
  • Genre: Tragédie moderne

II. Les personnages principaux:

  • Antigone: Jeune fille courageuse et déterminée, prête à se rebeller contre les lois injustes pour défendre ses principes.
  • Ismène: Sœur d'Antigone, plus timide et craintive, elle hésite à suivre sa sœur dans sa désobéissance.
  • Créon: Roi de Thèbes, autoritaire et inflexible, il impose sa loi et punit sévèrement ceux qui la transgressent.
  • Hémon: Fils de Créon et fiancé d'Antigone, il est épris d'Antigone et partagé entre son amour pour elle et son devoir envers son père.

III. L'intrigue:

La pièce se déroule à Thèbes, en Grèce antique, après la mort des frères Étéocle et Polynice dans une guerre fratricide pour le pouvoir. Créon, le nouveau roi, décrète qu'Étéocle, mort pour défendre la cité, sera enterré avec les honneurs, tandis que Polynice, considéré comme un traître, sera privé de sépulture. Antigone, révoltée par cette injustice, décide d'enterrer son frère malgré l'interdiction du roi. Son acte de désobéissance la confronte à Créon et la conduit à une tragédie personnelle.

IV. Les thèmes:

  • La confrontation entre les lois divines et les lois humaines: Antigone représente la loi divine, immuable et sacrée, tandis que Créon incarne la loi humaine, édictée par les hommes et susceptible de changement. Le conflit entre ces deux conceptions de la loi est au cœur de la pièce.
  • Le courage et la rébellion: Antigone est un personnage courageux qui ose se rebeller contre une loi injuste, même au péril de sa vie. Son acte de désobéissance est un symbole de la résistance à l'oppression.
  • L'amour et la famille: L'amour fraternel d'Antigone pour Polynice la pousse à défier les ordres du roi. L'amour est également présent dans la relation entre Antigone et Hémon, mais il est brisé par le destin tragique d'Antigone.
  • La fatalité: Antigone semble vouée à un destin tragique dès le départ. Elle ne peut échapper à sa mort, qui est la conséquence de ses choix et de sa confrontation avec Créon.

V. Analyse:

  • Le langage: Anouilh utilise un langage moderne et accessible, parfois familier, pour rendre la pièce plus proche du public. Il emploie également des figures de style telles que les personnifications, les comparaisons, les métaphores et les antiphrases pour enrichir le texte et transmettre ses messages.
  • La structure: La pièce ne respecte pas les règles classiques du théâtre, avec ses trois unités (lieu, temps, action) et sa bienséance (pas de mort sur scène). Anouilh choisit une structure plus libre et moderne pour mieux exprimer ses idées et ses émotions.
  • Le temps: Le temps est un élément important dans la pièce. L'action se déroule en une seule journée, ce qui crée un sentiment d'urgence et d'inéluctabilité. Les indications temporelles ponctuent la pièce et permettent de suivre l'évolution du conflit.
  • Les anachronismes: Anouilh utilise des anachronismes, c'est-à-dire qu'il introduit des éléments de son époque dans une pièce qui se déroule dans l'Antiquité grecque. Cela permet de moderniser le propos et de rendre la pièce plus accessible au public du XXe siècle.

VI. Conclusion:

Antigone est une pièce tragique qui explore des thèmes universels tels que la justice, la liberté, l'amour et la mort. L'œuvre d'Anouilh est toujours d'actualité et continue de nous questionner sur nos valeurs et nos choix face à l'injustice et à l'oppression.